Une image au PRISM

Une petite pensée sur le « scandale » du PRISM : voici une photo de chaton tout ce qu'il y a de plus banal. Pourtant, elle contient une donnée sensible : la recette de cookies que j'ai minutieusement mise au point pour ravir petits et grands. Le problème, c'est qu'elle est protégée par un chiffrement à clé asymétrique qui la rend uniquement lisible les destinataires que j'aurais choisi.

Quoi que vous fassiez, quand bien même vous trouveriez la clé privée, vous ne pourrez pas y accéder sans connaître le mot de passe de 32 caractères. Vous pouvez utiliser n'importe quel logiciel en votre possession pour le craquer, mais cela vous prendra au minimum 1.59e28 années, soit presque 3 fois l'âge de l'Univers. Peut-être que dans 10 ou 20 ans la technologie aura avancé et permettra de le craquer en quelques secondes, mais j'en doute : ce système de chiffrement existe depuis 22 ans et aucune avancée significative n'a été faite dans le domaine. Dans le pire des cas, je n'aurais qu'à augmenter le mot de passe à 4096 caractères…

Si je suis capable de rendre illisible pour un tiers tout ce que je peux échanger sur un réseau, y compris téléphonique, croyez bien que les terroristes le sont également. Mais également : si vous ne voulez pas être espionné, vous le pouvez.

Et non, la NSA n'a pas de backdoor dans PGP (et encore moins son pendant libre GPG), c'est notamment l'une des raisons pour lesquelles son créateur a eu quelques problèmes avec le gouvernement américain.

Dois-je être avare ?

Problème mathématique niveau collège : Soit le véhicule à moteur à explosion consommant 7 litres aux 100 km roulant en direction d'une station d'essence en vue de faire un plein de 40 litres.
Le prix au litre affiché est de 1,51€, prix identique au dernier plein effectué.
Le conducteur (la conductrice) sait, en outre, qu'il y a une station affichant 1,49 € à 4 km de là. Sachant qu'il (elle) devra faire demi-tour pour rentrer une fois son plein effectué, calculez s'il est rentable pour lui (elle) d'aller remplir son réservoir à la seconde station. En déduire une observation pertinente sur l'utilité de chercher la station d'essence la moins chère sans prendre en compte le trajet nous y séparant.
(Note aux esprits critiques trouvant qu'il est bête de sortir la voiture pour un plein : il vous suffit de multiplier par deux la distance pour que la voiture se retrouve sur une autoroute bien droite menant à la plage la plus proche… Ou bien sur la voie rapide menant à votre travail, pour les plus maso… Les maths, c'est magique !)

Sheldon Cooper is right!

Problème physique niveau collège :
Sachant que le trou noir le plus proche de la Terre se trouve à plus de 1500 années-lumière et qu'une sonde Voyager atteint la vitesse de 3,5 Unités Astronomiques (UA) par an, calculez le temps qu'il faudrait à une telle sonde pour atteindre ce trou noir, en supposant qu'il soit sur le bonne trajectoire. En déduire en quoi Sheldon Cooper a raison lorsqu'il parle de Star Trek I comme d'un échec total.
Note : 1 UA = 149 597 870 700 m, donc que 1 année-lumière vaut approximativement 63 286 UA.

Nucléaire : quid du thorium ?

Sur l'énergie nucléaire, il y en a peu qui parlent du thorium. Cet élément est 3 à 4 fois plus présent sur Terre que l'uranium ou le plutonium.
Les déchets sont radioactifs pour 10 à 15 ans, avec seulement 0,01% de restes.
Un réacteur au thorium ne peut pas s'emballer comme ce fut le cas de Tchernobyl : il nécessite un apport d'énergie électrique. Coupez le courant, et vous coupez le réacteur.
Enfin, 8 grammes de thorium suffisent pour faire rouler une voiture durant toute sa durée de vie, sans émission toxique (un prototype de moteur de voiture serait en marche pour 2014).

Le tueur au pacemaker

Voilà 8 mois que Barnaby Jack a démontré qu'un pacemaker pouvait être hacké en wifi. La première série à sauter sur la nouvelle, c'est Homeland, qui le fait un mois après, assez maladroitement.
La seconde, c'est Elementary, il y a deux jours. Encore plus maladroit.
S'il est vrai que le processus normal d'authentification du pacemaker requiert les numéros de série et de modèle, Jack a montré l'existence de backdoors qui ne requierent pas ces numéros. Donc inutile de les faire chercher à quelque méchant pour ajouter du suspens.

Effet parallax avec jQuery

Un gros bout de code en jQuery pour faire un effet parallax sur un élément donné. Je le colle là sans trop d'explications, j'ai beaucoup trop de choses à faire pour tout commenter.


/*
* Adds a parallax effect to a background image
* (position:fixed;no-repeat;background-size:42%;)
*
* element : the element with a background image
* percent : percent of the background-size (0.42)
* height : height of the background image
* width : width of the background image
* factor : factor of speed (the lower the faster)
* reference : the element bottom-placed to get the total
*             height of the page
*
* author : Guillaume Litaudon  <guillaume.litaudon@gmail.com>
*/

function parallax(element,percent,height,width,factor,reference){
	var winWidth = $(window).width();
	var winHeight = $(window).height();

	var sizePercent = percent == 1 ? height : ((winWidth*percent)/width)*height;

	var maxScroll = -(sizePercent - winHeight);
	var speed = factor*($(reference).offset().top / winHeight);
	var yPos = -($(window).scrollTop() / speed);
	yPos = yPos >= 0 ? 0 : yPos;
	yPos = yPos >= maxScroll ? yPos : maxScroll;
	var coords = '0 '+ yPos + 'px';

	$(element).css({ backgroundPosition: coords });
}


function goGoParallaxEffect(){
	/* La taille dépend de si l'on est en-dessous
	* de pictureWidth ou non
	*/
	var pictureHeight = 1080;
	var pictureWidth = 388;

	if($(window).width() > pictureWidth)
		parallax('#page',0.42,pictureWidth,pictureHeight,5,footer);
	else
		parallax('#page',1,pictureWidth,pictureHeight,5,footer);
}

$(window).scroll(function() {
	goGoParallaxEffect();
});

$(window).resize(function() {
	goGoParallaxEffect();
});	

À propos de ce blog

Certains ont des carnets de notes, les développeurs web ont tendance à avoir des blogs. Ça leur permet de partager leurs découvertes, de garder une trace de leurs hacks beaucoup plus simplement. Voici le mien.

Vous trouverez ici pas mal de trucs de geek, principalement des bouts de code en développement web, mais également quelques scripts bash pour faciliter l'utilisation quotidienne de GNU/Linux (je tourne sous Linux Mint 17.1 actuellement). La catégorie Veille comporte quelques articles d'actualité, mais rien de bien folichon.

Si l'envie vous prend de me contacter, vous trouverez toutes les informations utiles dans le footer (le bas de page, pour les burnes en anglais), ou bien vous pouvez utiliser la page de contact dédiée.

Enfin, si vous trouvez ici des informations utiles, n'hésitez pas à m'offrir un café en cliquant sur le bouton :

Offrir un café  
-----BEGIN GEEK CODE BLOCK-----
  Version: 3.20
  GCS dx s:- a- c+ C++ B+++ 7-- w E- O- L++ M- u++ W+++$ 
  H++++ Z+++ F--- PS+++ PE-- Y+ PGP++ T++ S J+++ t@ X- 
  R+++ m+ !tv b+++@ DI? D++ G e* h+ A- r y++
------END GEEK CODE BLOCK------
					
Haut de page